KOHOSH-Survival guide

‘est un groupe avec des (ancien-ne-s)membres de AGATHA, ALLIACEOUS, CONTRAVENE, CREOSOTE, GARMONBOZIA, OROKU, PIPSQUEAK, ROANOKE, SKARP et SNUGGLE…rien que ça ! KOHOSH tape dans « l’anarcho-punk mélodique », et me plaît plutôt beaucoup(on s’en doute dirons certain-e-s, éh bien oui).

Photo : Get in touch if you would like to buy a copy "Survival Guide" LP $8 in person $12 shipped! limited press of 500 copies split between 4 country's

le disque s’ouvre assez magnifiquement sur Dim the shine+in our blood(ce morceau est à la fois super et donne envie d’écouter le reste et de le réécouter…mais pourquoi est il si long ? pourquoi ?…il perd de sa force et s’essouffle après les premières minutes…c’est dommage) s’ensuit deux morceaux forts et enfin Survival guide, un splendide point final à cet album. La recette est à peu près similaire pour chaque titre(mais c’est bien fait) : on commence avec une atmosphère envoûtante et assez « intime », posée par quelques accords mais surtout par le violon qui prend là une place importante(et c’est tant mieux), puis viens le moment de dévoiler la colère qui hante le groupe, parce que mine de rien, au côté d’une certaine poésie, elle constitue un des piliers de l’album…à grands coups de riffs tranchants, de décharges épiques, énergiques…

on ressent assez fortement les influences des formations où ont déjà officié les membres de KOHOSH, CONTRAVENE et GARMOBONZIA en tête, pour moi, mais…je ne vais pas m’en plaindre…pour ce qui est de la pochette, elle est plutôt jolie non ?

ce très chouette premier album sorti grâce à Acclaim Collective, Cut the Cord that Records, Persons Unknown Records, Tomorrow Belongs to Us et Trujaca Fala, et sans être d’une innivation extrême, je ne doute pas qu’il redonne un certain souffle à la scène « anarcho-punk ».

http://kohosh.bandcamp.com/

Publicités

HELLO BASTARDS-7″

Bon, merci merci à Manu, d’avoir publié une interview d’ Hello Bastards dans son zine, WAR IS SHIT AND I LOVE CRUSTIES(pour lui envoyer des bisous : nhumanpunk[at]riseup[point]net )…merci pour la découverte et la claque. C’est vrai qu’au départ, en lisant ce nom HELLO BASTARDS, j’étais un peu réticent(comme quoi…), « quoi un énième groupe de crust cracra chiant »…mais c’était avant que je lise l’interview…où à côté de ce nom il y avait « vegan straight edge hardcore crust », là j’ai été dévoré par une curiosité immense « du crust sans picole/drogue »(oui, ok j’arrête de jouer les mauvaises langues avec de grotesques clichés)…enfin bref toujours étant que l’interview m’a convaincu, je suis allé écouter ça ! Pour la petite histoire, HELLO BASTARDS est un groupe international, mélangeant diverses influences bruyantes et fortes(trash, croûte, powerviolence…)fichtrement cool, est arrivé ce 7inch en 2009, après cela il y eu d’autres choses encore plus cooles…! Voila ce qu’illes peuvent dire à propos de leur groupe, de leur musique et d’autres choses importantes(oui c’t’un copier-coller..que voulez vous…) :

We are a collective from around the world who have been living in London for many years. This band was started to give voice to our views and beliefs, and to encourage punk music to become a political threat again. 
Punk nowadays means nothing. It has been dilapidated and absorbed by the system, the threat that was the essence of punk music has evaporated. Most bands do not have a message and most bands have forgotten that punk music is political. 

VEGANISM FOR TOTAL LIBERATION 
Hello Bastards are a vegan band and strongly support the animal liberation movement. We believe in the liberation of all species, whether that means humans or animals. To us there is no difference and we do not place emphasis on one struggle over that of another, to us all liberation struggles are equal and feel that a holistic approach means a thorough and consistent standard of ethics. 

STRAIGHT EDGE 
Members of Hello Bastards have been involved in the hardcore punk community for many years. Throughout this time every member of the band has retained straight edge ethics. We feel that straight edge is an important part of liberating yourself from the addictions of society. We understand the history and the importance of the straight edge movement, which is why we sometimes feel so disillusioned with the current state of the scene. To us being straight edge is not about drinking Coca Cola, wearing Nike’s or eating meat, it was never about this but seems to have morphed into some Capitalist consumerist subculture, and this was never its intention. Because of this, we have written a song called “Straight Edge is Dead, you are Next”. This song is not to criticize straight edge people, rather what straight edge has become. 

POLITICS 
Hello Bastards exists for the sole purpose of spreading a political message. If it were not for this we would not be a band. We do not like to label ourselves after any political movement, however, for the sake of argument; we feel that anarchism is the most natural and innate movement which exists. 

OUR MUSIC 
Music is the vehicle that we use to express our ideas and emotions. Music without a message means nothing to us. Most of the times, our music is fast, sometimes slow and heavy and all the screams and shouts are directed more to your brain than your ears.

Souffle coupé. C’est déjà fini. On s’ennuie pas. Rage. Explosion….

http://www.mediafire.com/?rjrlv8368kxk98z

http://hellobastards.bandcamp.com/

http://hellobastards.co.uk/

LES DERNIERS SUR LE RAP-Il était une fois dans l’est

Une pochette qui donne envie d’en (sa)voir plus/Du rap minimaliste/Un canard/Des mangeurs de noix/De la dérision/De la poésie/D’la contrebasse et du beat-box/Décembre 2011/ 103/ Steve jobs/ Mc Jacklang et Juicy J/ Fils de pub/Grenoble/…/LES DERNIERS SUR LE RAP/ Un peu TAULARD/ Un peu FAUX DEPART/…

Pour leur envoyer des bisous, des cailloux, des choux, des hiboux en version dématerialisée… c’est là : jacklang[at]no-log.org

Chopable sur TAENIA SOLIUM : http://taenia-solium.net/cadre.htm

GRAND TERMINAL-Démo

GRAND TERMINAL

Et voila, la première démo de GRAND TERMINAL, enregistrée et mixée par leur soin et leurs mains, sortie en 2012 sur CD-R, avec l’aide de l’Artiisant (http://lartiisant.blogspot.com). Dans GRAND TERMINAL, on retrouve des membres de TOBAIAS ( http://tobaias.blogspot.fr/ )(tous en fait, et ça y ressemble un peu quand même), ils sont trois et balancent de l’emo-punk cool qui sonne un peu 90’s, en reprenant ce flambeau pas loin de l’extinction(oh la mauvaise langue) du « french emo »…. Ça emoglobine et punk-rocke, ça manque peut-être de « pêche » par moment, 12XU n’est jamais très loin, et…bref…c’est sympa

Effectivement c’est une première démo et c’est plutôt prometteur !

http://grandterminal.blogspot.fr/

LANDVERAAD-No love for an nation

Un nouveau coup de coeur pour ce groupe de hardcore politisé assez fast et violent ! LANDVERRAAD(en néerlandais, ça semble vouloir dire « trahison » ) après un split avec SLOTH( http://slothhc.bandcamp.com/ )en 2011, revient avec No love for a nation(le nom de l’album…et déjà des petits scintillements dans les yeux), sorti en 2012avec l’aide de Emancypunx( http://www.emancypunx.com/ ), ACCESSxDENIED( http://accessxdenied.blogsport.de/ ), Rope or Guilotine( http://ropeorguillotine.blogspot.fr/ ), Dukszhell, Pure Heart Records( http://pureheart.czechcore.cz/ ), Drink and be merry & Mosh Potatoes. Pressé à 850 exemplaires

Ce 7″, 6 titres en 7-8 minutes c’est pas mal, mais du coup pas tellement de « fioritures », d’envolées mélodiques, d’atmosphère légère…je crois que ce n’est pas le propos ici…toujours est-il que c’est réussi(en s’en tenant juste à l’aspect musical…la pochette elle, est sublime). Ça joue vite, fort, peu de répit (juste des samples d’introduction en fait…mais du coup ça casse peut-être un peu trop l’écoute complète et l’enchaînement des morceaux ?), de la hargne, de l’agressivité….EFFICACE en tout cas….un bon disque quoi !

NO LOVE FOR A NATION !

http://www.landverraad.tk/

http://landverraad.bandcamp.com/album/no-love-for-a-nation-7

GATTACA-7″ EP

GATTACA j’aime beaucoup ! Illes disent jouer du « diy vegan hardcore punk »(c’est sonne bien hein?); politisé et puissant. Illes ont commencé à jouer en 2009 et certain-e-s officient aussi dans REMEK( http://remekdiy.wordpress.com/ ) qui est moins crustillant et plus emo et MARNOST ( http://www.marnost.org/ ) qui est moins crustillant mais plus métallique. Cet EP est sorti en 2012(et pressé à deux reprises) chez Dog Lover Records (www.dogloversrecords.net), Music for liberation , mais il me semble que Contraszt records ( http://diyordie.net/ ) a également participé. Après quelques splits réalisés avec AXIDANCE ( http://axidance.bandcamp.com/ ) et FLOWER FOR WHORES et CLAMANT, et qui m’avait bien plus(et presque fait aimer ce qui se rapproche du « métal »). Illes reviennent ici avec cet EP, 4 titres, qui véritablement m’a laissé bouche bée, même si, oui on a déjà entendu des choses similaires…c’est bien fait et y’a un truc qui se dégage de ce disque. Des atmosphères épiques et pesantes, voire sombres, un peu « sludge », vous savez ce tempo lent et lourd, cette distorsion et cette grosse voix…mais aussi des passages plus « hardcore » où la c’est l’énergie et la hargne qui mènent la chose…et puis y’a des (courts)moments assez mélodiques(à leur manière) qu’il ne faudrait pas oublier…et une chouette intro(pas longue) avec un violon…qui évoque sans problème REMAINS OF THE DAY

! 7" EP (Dog Lovers Records) cover art http://gattaca.bandcamp.com/

http://gattaca.musicforliberation.com/

LOUISE MITCHELS-Es hat uns Spass gemacht

Les Louise Mitchels

LES LOUISE MITCHELS, j’imagine que c’est pas quelque chose d’inédit mais que voulez vous, ce disque « il nous a fait plaisir » ! Il est sorti en 2010, grâce à plusieurs labels et personnes. Ici on retrouve tout ce qui nous fait aimer les LOUISE, du funk, du zouk, du métal, du frit-ponk barré, de l’humour(de mon cul), des noms de chansons à faire fuir, une jolie pochette, l’envie de jouer…et ça donne ça !

A écouter en faisant la cuisine, le ménage ou des dessins

Es hat uns Spass gemacht cover art

Envoyez leur des lettres d’amour !

http://louise.moncul.org/